Arbre Sipo, Entandrophragma utile

Sipo, Entandrophragma utile, Les arbres utiles du Gabon, Quentin Meunier, Carl Moumbogou, Jean-Louis Doucet, Avandjé bijoux, forêt Gabon, bois tropicaux, biodiversité, Assié, Bokoi, Mufumbi, Liboyo, Utile, Kalengui, Asseng-Assié, Abebay, Biarritz
Entandrophragma utile, Sipo (Dawe & Sprague)

Entandrophragma utile communément appelé Sipo, appartient à la famille des Méliacées. On le retrouve en Afrique tropicale de la Sierra leone jusqu’en Ouganda en passant le Centre.

Cet arbre peut dépasser 60 m de hauteur et 2 m de diamètre. Le tronc est droit, gris argenté avec des empattements et des contreforts à sa base. Son écorce est faite de fissures verticales, de longues écailles et de lenticelles.

Son bois de cœur est rose-rouge avec, parfois, de fines raies blanches.

Ses feuilles sont composées, dotées de 6 à 12 paires de folioles allongées dissymétriques marquées de touffes de poils à l’aisselle des nervures latérales. Ses petites fleurs sont vert jaunâtre. Les fruits sont de grosses capsules d’une vingtaine de centimètres à valves épaisses. La surface est brun-noir et verruqueuse, et à l’intérieur il y a des graines plates ailées qui seront dispersés par le vent (anémochorie).

Ce bois est commercialisé en menuiserie d’intérieure, ébénisterie, placage décoratif, lambris, mobilier, sculpture, tournage, construction navale. Localement, les gabonais l’utilisent pour la construction de pirogues monoxyles (fabriquées d’une seule pièce de bois directement dans le tronc d’arbre).

L’écorce est utilisée en médecine traditionnelle, et les valves des fruits servent de cuillères.

Autres appellations :

Kalengui (Angola, Congo, RDC), Assié (Gabon), Sipo (Côte d’Ivoire), Utile (Ghana, Nigéria), Asseng-Assié (Cameroun), Abebay (Guinée Equatoriale), Liboyo (République Démocratique du Congo), Mufumbi (Ouganda), Bokoi (Centrafrique).

Les arbres utiles du Gabon, Quentin Meunier, Carl Moumbogou, Jean-Louis Doucet, Avandjé bijoux
  • Sources et photos : tirées du livre « Les arbres utiles du Gabon » de Quentin Meunier, Carl Moumbogou, Jean-Louis Doucet avec leur aimable autorisation – Paru aux éditions Presses Agronomiques de Gembloux (Belgique) en juin 2015. A tous les amoureux de nature, je vous recommande vivement cet ouvrage précieux et remarquable, superbement illustré,  concis et clair sur les arbres de la forêt gabonaise et de cet exceptionnel patrimoine vert.