Énongo-nongo, quelle chaleur !

Canicule oblige ! Je n’ai pas cherché midi à quatorze heures quand au choix du nom de ce collier. J’ai eu tellement chaud en le réalisant qu’il m’a semblé tout à fait naturel de l’appeler canicule. Cela peut paraître puérile voire « bizarre », dixit mon fils mais finalement je trouve ça très cohérent. Que calor !